Apply

Presentation

ile de reParce que l’enfance est probablement la période la plus propice aux apprentissages, Babylangues vous propose des prestations adaptées à l’âge de vos enfants, à leur emploi du temps, à leur rythme de vie et à VOTRE rythme de vie !

De la garde d’enfant quotidienne à l’atelier hebdomadaire, nous avons une formule adaptée à vos besoins, que vous soyez une famille francophone, bi-culturelle, une famille monolingue ou plurilingue, de retour d’expatriation ou en préparation d’expatriation.


APPRENDRE UNE DEUXIÈME LANGUE COMME SA LANGUE MATERNELLE

Plus l’exposition linguistique est précoce, fréquente et répétée, plus les mécanismes d’acquisition sont proches de ceux de la langue maternelle de l’enfant.

UNE APTITUDE À ENTENDRE

On sait que l’apprentissage d’une langue dite étrangère est largement facilité avant l’âge de 7 ans car c’est à cette période de la vie que les mécanismes d’acquisition d’une langue étrangère cessent d’être similaires à ceux de la langue maternelle. Plus l’exposition linguistique est précoce et répétée, plus l’enfant sera en mesure de restituer parfaitement les sons, l’accentuation et la mélodie d’une seconde langue. En effet, les bébés naissent tous avec une aptitude à discerner toutes les sonorités des langues étrangères et ce, dans leurs moindres détails et spécificités. C’est d’ailleurs cette capacité à entendre et donc à reproduire les sons de langues dites étrangères qui en permet l’apprentissage et la maîtrise.

QUI DIMINUE AU FIL DU TEMPS

Avec le temps, cette capacité s’amenuise -pour finir par s’éteindre- si l’exposition à ces sons étrangers n’est pas entretenue. Le cerveau en vient à « trier » les sons qui ne sont pas nécessaires à l’enfant dans son environnement et ce, dans le but de se concentrer sur les sons “utiles” de sa langue maternelle. Ceci explique en partie pourquoi il est si difficile d’apprendre une langue étrangère une fois que l’on est adulte. Plus l’enfant grandit, plus il est atteint de « surdité phonologique », c’est-à-dire moins il entend les sons des langues qui ne font pas partie de son quotidien. Nous vérifions d’ailleurs ces constats jour après jour dans notre travail auprès des enfants : plus les enfants sont jeunes, meilleure est leur prononciation des phonèmes anglais.

UNE DÉMARCHE SCIENTIFIQUE

Babylangues® trouve ses fondements dans les résultats de la recherche scientifique en neuro-sciences et en linguistique*. Plus l’exposition linguistique est précoce et répétée, plus l’enfant sera en mesure de restituer parfaitement les sons, l’accentuation et la mélodie d’une seconde langue.

*notamment les études menées par les professeurs Andrea Mechelli (University College London), April Benisach (Rutgers University), Elizabeth Peal et Wallace Lambert (Mc Gill University, Montreal), Ellen Bialystok (York University, Canada), Patricia Kuhl (University of Washington).


shutterstock_130402601-e1454496730881DE L’IMPORTANCE DE LA RELATION HUMAINE

On sait aujourd’hui grâce à la recherche scientifique que c’est dans la richesse de la relation humaine qui se tisse entre l’enfant et l’intervenant que les apprentissages vont pouvoir se faire. Les films, applications ou autres supports videos -quelle qu’en soit la qualité- ne permettent pas d’apprentissages à proprement parler.

C’est donc bien la relation entre l’intervenant et l’enfant qui est le point essentiel de la réussite de l’aventure linguistique; un lien fort doit se créer afin de donner à l’enfant l’envie de s’exprimer en langue étrangère. Ainsi l’intervenant rencontrera toujours l’enfant avant le démarrage des sessions afin de s’assurer de leur bonne entente.

N’oublions pas enfin qu’il faut aussi et surtout savoir prendre le « temps des langues ». Le temps de se rencontrer. Le temps de faire connaissance, de tisser un lien, d’apprendre à se connaître, à se couper de nos écrans perpétuellement présents pour arriver à entrer vraiment en relation avec l’Autre, avec toute sa différence et sa richesse. Donner la chance à l’enfant d’accéder à la langue de l’adulte, lui laisser le temps de cheminer, de trébucher puis de se relever, de construire la langue jour après jour et d’en savourer in fine toute la profondeur et la beauté.


LA CO-FONDATRICE DE Babylangues sur BFMTV


LA SPÉCIFICITÉ DE BABYLANGUES : DES INTERVENANTS LOCUTEURS NATIFS

Pour en savoir davantage sur les modalités de recrutement de nos intervenants, cliquez ici.


LANGUES PROPOSEES

Au sein de Babylangues, nous sommes convaincus que toutes les langues se valent : quelles qu’elles soient, qu’elles soient très répandues, peu parlées, régionales ou tribales, les bénéfices cognitifs sont multiples, quelle que soit la langue apprise. Pour l’ouverture d’esprit, l’ouverture sur le monde et une meilleure connaissance et perception d’Autrui dans toute sa différence et son altérité, Babylangues propose ses prestations dans les langues suivantes :

ALLEMAND | ANGLAIS | ARABE | CHINOIS | ESPAGNOL | ITALIEN | JAPONAIS | PORTUGAIS | RUSSE


A QUI s’ADRESSE BABYLANGUES ?

FAMILLES FRANCOPHONES

Vous parlez français et c’est déjà pas mal! Nous pouvons aider vos enfants à comprendre et parler une autre langue.

FAMILLES BI-CULTURELLES

Sur le papier, vos enfants sont bilingues, dans la réalité, ce n’est pas toujours aussi simple pour la langue la moins pratiquée.

CRECHES ET ECOLES

Babylangues intervient dans les crèches,  écoles et autres structures collectives. Projets sur mesure avec tarifs étudiés.

AVANT UNE EXPATRIATION

Vous êtes sur le point d’embarquer pour l’aventure de votre vie et vous souhaitez que vos enfants soient un peu préparés avant le grand saut.

DE RETOUR D’EXPATRIATION

Vous avez touché le saint Graal : vos enfants sont bilingues. De retour en France, vous ne voulez pas qu’ils perdent ce trésor. Vous connaissez l’adage : use it or lose it!

EXPATRIATES AND VISITORS

You are visiting France and would love to enjoy a night out in Paris without your children. We will find the right English-speaking babysitter for you!