Apply

FAQ

FAQ – FREQUENTLY ASKED QUESTIONS – FOIRE AUX QUESTIONS

  • Puis-je choisir la nationalité de mon intervenant ?

Oui, vous pouvez nous dire le type d’accent que vous affectionnez plus particulièrement. Notre équipe éducative compte des hommes et des femmes majoritairement issus des îles britanniques, des Etats-Unis et du Canada.


  • Que se passe-t-il en cas d’absence ou de maladie de l’intervenant ?

Assurer la garde de votre enfant même en cas d’imprévu est un point essentiel de notre mission de service aux familles. Ainsi, avant même la première rencontre avec l’intervenant, nous prenons bonne note de la solution de remplacement retenue par chaque famille en cas d’imprévu :

— Babylangues vous propose, si vous le souhaitez, un autre intervenant Babylangues pouvant assurer la garde de votre enfant dans des conditions de sécurité optimales (transfert de pièce d’identité de l’intervenant auprès de l’école, transmission des horaires précis de sortie d’école, transmission des habitudes de vie de votre enfant).

— Si vous préférez, ou si votre enfant est trop jeune pour s’accommoder d’un visage étranger, nous vous laissons bien sûr assurer le remplacement grâce à une solution de votre choix (grand-mère, voisine, amis, etc.)


  • Qu’en est-il de la sécurité de mon enfant au quotidien ?

La formation obligatoire que doivent suivre tous les intervenants Babylangues  concerne en tout premier lieu la sécurité de votre enfant. Pour en savoir plus sur la formation initiale des intervenants en matière de sécurité ou de pédagogie, cliquez ici.


  • Est-ce qu’il suffit que mon enfant soit gardé en langue étrangère pour que celui-ci parle la langue ?

Non. Apprendre à parler une deuxième langue est un processus long et complexe nécessitant bien davantage que la simple « présence » d’une personne parlant cet idiome à votre enfant.

C’est en cela que Babylangues a développé toute son expertise et vous propose bien plus qu’une simple garde d’enfant en langue étrangère.

Grâce à la formation initiale et continue, notre équipe éducative vous propose un enseignement qui se glisse dans le quotidien de votre enfant, transformant chaque moment de sa vie quotidienne en occasion de mémoriser un nouveau fait de langue.


  • En quoi consiste la formation des intervenants ?

Bien plus qu’une simple mallette d’activités servant de caution pédagogique, la formation des intervenants est au coeur de notre structure – véritable pierre angulaire de notre activité.

Parce qu’une seconde langue ne s’apprend pas simplement par osmose en vivant quelques heures par semaine aux côtés d’un locuteur natif, nous avons mis en place une formation spécifique répondant avec précision aux problématiques de la transmission d’une langue vivante.

Rappelons ici que Babylangues trouve son origine dans un travail d’ateliers accueillant les enfants dès l’âge de 12 mois par petits groupes et proposant un enseignement ludique de la langue anglaise (voir journaux télévisés dans l’onglet « actualités »).

Ces ateliers collectifs remplissent une  double fonction d’enseignement auprès des enfants d’une part et de pôle de création pédagogique d’autre part. Véritables pépinières de création et d’élaboration de nouvelles activités pédagogiques, les ateliers collectifs Babylangues sont indéniablement la source de toute notre expertise et la marque d’un savoir-faire unique.

Un savoir-faire unique transmis à chaque intervenant

Ce travail précis et méticuleux auprès des plus jeunes publics, permettant d’appréhender la langue comme un jeu et de la vivre comme un spectacle, a été repris, adapté et formalisé dans nos sessions de formation afin que chaque membre de notre équipe éducative puisse à son tour transmettre à votre enfant tout le savoir-faire Babylangues.
Chaque activité ou jeu de langue proposé à votre enfant aura ainsi été élaboré, utilisé auprès d’enfants en situation réelle, puis remanié et optimisé en fonction du degré de compréhension et d’expression de chacun.

Un suivi pédagogique au fil de l’année

Parce que nous savons que la pédagogie sous une bulle de verre n’existe pas, Babylangues vous propose un programme pédagogique évolutif au sein duquel chaque membre de notre équipe éducative est acteur de l’enseignement qu’il dispense.
Notre formation aborde la réalité on ne peut plus concrète de l’apprentissage d’une langue chez l’enfant : comment susciter l’envie d’apprendre chez un enfant qui a déjà eu une longue journée d’école, ou comment favoriser la mémorisation d’énoncés idiomatiques, ou bien encore que faire pour inciter un enfant à réinvestir les acquis linguistiques dans son quotidien…
Le but de ces séances est bien sûr de faire le point individuellement sur les progrès de chaque enfant, mais aussi de répondre concrètement à de vrais questionnements sur la pédagogie et de nourrir le répertoire d’activités, de jeux et de chansons en fonction des progrès de chacun.

Babylangues ne conçoit pas l’enseignement comme un métier solitaire mais favorise au contraire le travail d’équipe, les échanges et interactions au sein de l’équipe éducative.


  • Est-ce que votre méthode pédagogique prévoit l’utilisation de supports audios et vidéos (CD, films, DVD) ?

Non, nous n’utilisons pas de CD, vidéos ou autres DVD dans notre méthode pédagogique.
Si la fonction purement divertissante de tels supports audios ou vidéos n’est pas à discuter, leur intérêt pédagogique est en revanche inexistant, comme en atteste la littérature scientifique mondiale : les documents pré-enregistrés audios ou vidéos -qu’elle qu’en soit leur qualité- ne permettent pas d’acquisitions langagières chez le jeune enfant.
Nous privilégions les interactions humaines, préférant toujours le contact direct entre l’enfant et l’intervenant “en chair et en os”, favorisant ainsi une communication globale et naturelle.
Les supports audios et vidéos peuvent en revanche trouver leur utilité en dehors de la présence de l’intervenant.


  • Et si l’intervenant quitte la France en milieu d’année scolaire pour rentrer dans son pays, que se passe-t-il pour mon enfant ?

Si cette personne doit quitter la France en cours d’année ou n’est simplement pas certaine de la durée de son séjour en France, elle ne sera pas recrutée.
Dans la mesure où c’est l’apprentissage d’une langue étrangère qui est au coeur de la relation qui se noue entre l’enfant et l’intervenant, nous privilégions toujours la sédentarisation des intervenants au moment de leur recrutement.
Si, en revanche, vous souhaitez que votre enfant soit exposé à deux modèles d’accents différents (américain et britannique, par exemple), nous pouvons vous proposer deux intervenants différents pour une même année scolaire (un intervenant par semestre). Ainsi votre enfant bénéficiera non seulement d’un spectre plus large d’exposition aux phonèmes de la langue anglaise, mais aussi de la richesse de vocabulaire ou de modèles intonatifs liées au type d’anglais utilisé.


  • L’intervenant peut-il aider mon enfant à faire ses devoirs ?

Oui bien sûr ! Si vous souhaitez que votre intervenant puisse également superviser les devoirs de votre enfant en langue
française, nous vous invitons à nous en faire part rapidement afin que nous vous proposions un intervenant ayant une
bonne maîtrise de la langue française.


  • Mon enfant parle déjà anglais car mon mari est américain; l’intervenant proposera-t-il les mêmes activités à mon enfant qu’à un enfant francophone ?

Non, les jeux et activités seront bien entendu différents : ils viseront notamment au développement de sa capacité d’expression en langue anglaise (la compréhension ne posant généralement aucun problème). Nous intervenons auprès de nombre de familles bilingues ou multilingues (expatriées ou non) et nous connaissons bien les enjeux liés aux apprentissages dans un contexte de bilinguisme familial. Citons par exemple la « paresse » souvent évoquée par les parents au sujet de leur enfant pour s’exprimer dans la langue dite minoritaire, c’est-à-dire la langue qui n’est pas parlée à l’école.
[Cette « paresse » n’étant d’ailleurs souvent que le reflet du désir de rapidité de l’enfant, illustration patente de son intelligence….]
Nous veillerons donc toujours à solliciter l’enfant dans sa compétence orale, l’incitant à reformuler son propos dans la langue cible.


  • Ma fille a toujours été gardée avec sa meilleure amie en garde partagée. Pouvons-nous garder ce principe avec un intervenant Babylangues ?

Oui, bien sûr !
Et si vous cherchez une famille avec laquelle démarrer une garde partagée, nous pouvons vous mettre en relation avec une famille cherchant également de son côté (ayant des enfants du même âge et habitant votre quartier). Pour déposer votre demande de garde partagée, cliquez ici.


  • Qu’en est-il des vacances scolaires ? Dois-je continuer à payer les séances même si nous ne sommes pas là ?

Non, les séances s’interrompent tout naturellement si vous le souhaitez. Avant le démarrage des séances avec votre intervenant, nous déterminerons ensemble un calendrier vous permettant de fixer vos dates de vacances et permettant à votre intervenant de prendre les siennes en conséquence.
Si en revanche vous continuez à travailler pendant les vacances de vos enfants, vous pouvez bien sûr continuer les séances au rythme habituel ou bien augmenter la fréquence ou la durée des interventions.


  • Que se passe-t-il si l’intervenant m’annonce qu’il part une semaine en vacances en plein milieu de l’année scolaire ?

Nous mettons tout en oeuvre pour que cela n’arrive jamais ! En effet, avant le démarrage des séances, nous remettons à chaque intervenant un calendrier précisant vos périodes de vacances ou d’interruption des séances. Chaque intervenant s’engage à respecter vos dates de vacances et à prendre les siennes en fonction des vôtres.
Si l’intervenant doit quitter la France de manière inopinée, pour des raisons familiales graves ou pour le mariage d’un membre de sa famille par exemple, nous vous proposerons un autre intervenant -membre de notre équipe éducative- pouvant prendre le relais en toute sécurité.