Ils parlent de babylangues

Retrouvez sur cette page toutes les publications concernant Babylangues dans les médias.

Par support

Metronews - Babylangues
Apply

Metronews

3 juillet 2014

imgresBienvenue dans la galère du périscolaire. Moins d’école pour mieux d’école. Ok, c’est fait la réforme est passée. Mais. Si les journées raccourcissent pour les petits, tout le monde ne peut régler sa montre sur l’heure d’hiver en même temps. Il va bien falloir s’en occuper ou déléguer… A noter avant de se lancer dans la galère du périscolaire : bien vérifier les nouveaux horaires de SON école à la rentrée (le 2 septembre). Après, mode de garde économique, facile, hype ou éducatif… y à plus qu’à choisir. Et pour être au point à la rentrée, il vaut mieux s’en occuper dès le début de l’été.

Le + économique

Sans trop de surprise les modes d’accueil périscolaires proposés par le service public (Mairie etc.) sont les plus économiques. Enfin tout dépend de sa feuille d’imposition et du coefficient familial afférent (de 20 et 190 € par an à Lyon par exemple). Elles sont proposées par les communes jusqu’à au moins 16 h 30. Ensuite, garderie (en moyenne les horaires vont de 7 h 30 à 18 h 30), études et centre de loisirs prennent le relais. Les intervenants, agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM), animateurs, éducateurs d’activités physiques et sportives prennent le relais. Dans certaines communes, des conventions de partenariat avec des associations, des clubs sportifs, des réseaux d’enseignants volontaires (aide aux devoirs) ont été passées. Le + facile Passez par une agence de service, c’est bien pratique. L’offre est pléthorique et les sites fourmillent. Ce n’est pas pour autant la moins onéreuse : près de 18 € de l’heure (avant déduction fiscale) et des frais d’abonnement variables. Des CV actualisés et localisés, de la baby-sitter ponctuelle à la nounou périscolaire du quotidien, dépôt d’annonces, les agences en ligne fonctionnent presque toutes sur inscription payante : agence-nourrices.com, manounou.com, babynounou.fr, bebe-nounou.com (testé et approuvé par la rédaction), kinousgarde.com, kangouroukids.fr… Bref. Sinon, la vieille option de la petite annonce de baby-sitter au supermarché, à la boulangerie ou sur LeBonCoin marche encore. Pour faciliter les démarches administratives, si vous employez une personne à domicile : le site MillePépites s’occupe de tout (de la création du contrat, au calcul des vacances en passant par les déclarations Pages Emploi). Certaines nounous peuvent commencer à 6 h le matin. Le soir, vous pouvez aller jusque tard mais les heures supplémentaires commencent en général à 19 h.

Le + éducatif

Les faire garder OK. Mais si vous ne pensez pas que la télé soit la meilleure des baby-sitter, de nombreuses agences proposent des ateliers goûter, cours, peinture, arts plastiques, sorties culturelles et même de la garde en langue étrangère, avec une nounou ou des étudiants formés pour enseigner une langue à l’enfant (marche aussi pour les bébés). Compter entre 20 et 25 € de l’heure, mais certaines agrées permettent des aides (Crédit, CAF) et proposent même de diviser la note en deux en cas de garde partagée. Babylangues.com.

Pour lire l’article sur Babylangues et la garde d’enfants en anglais grâce à des natifs anglophones, cliquez ici.